Agenda

  • Aucun événement à venir
AEC v1.0.4

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Delirio

Qui ne connaît pas Cali, la capitale auto-proclamée de la salsa, la « luz del cielo » du Grupo Niche, sa feria, ses danseurs à l’incroyable jeu de jambes, et son école du cirque ?

Installée au cœur du « Parc de l’Amour », l’École Nationale Circo Para Todos Colombia, fondée en 1997 par Hector Fabio Cobo et Felicity Simpson, a pour but de donner une éducation artistique professionnelle de très grand qualité à des jeunes issus de milieux défavorisés ; la réussite est telle que Circo Para Todos est devenue la référence n°1 du « cirque social » dans le monde et l’un des plus forts symboles la vie culturelle colombienne. C’est tout naturellement que Cali, capitale de la salsa, a vu s’allier en mai 2006 les artistes de Circo Para Todos et les meilleurs danseurs du pays, sacrés à un niveau mondial, pour travailler ensemble sur un projet réunissant cirque, salsa et musique live. Depuis lors, les Caleños et Caleñas peuvent admirer, une fois par mois, un spectacle complet dont le succès ne se dément pas, et les Français ont été assez chanceux pour accueillir le spectacle pour deux représentations en octobre 2008, dans le cadre de sa première tournée internationale fortement promue et encouragée avec fierté par les différentes ambassades de Colombie dans le monde. Quatre Epices a assisté à la deuxième soirée de représentation du show…

Il s’agissait bien plus d’une ode amoureuse à la salsa que d’un spectacle de cirque d’ailleurs ! Nous avons passé un moment vraiment très agréable, le show est bon, parfois même enchanteur, et il faut le voir absolument dans l’ambiance latine !!! Nous étions en effet environnés de toute la communauté colombienne de Paris, venue pour mettre l’ambiance et soutenir les ambassadeurs de « leur » salsa, la salsa colombienne : danseurs couronnés dans de multiples championnats nationaux et internationaux, et musiciens de haut vol – Carlos Paz, Viviana Vargas et Ricardo Murillo (champions du monde consacrés à l’Annual World Salsa Championships de Miami en 2005), La Compañía Artística Rucafé (1ère et 2ème places au 3ème World Congress of Casino Halls à Miami en 2006), Constelación Latina (champions du monde au 9ème Annual World Salsa Congress à Los Angeles en 2007), Fundacion Artística “Nueva Dimensión” (champions nationaux et troisième place au Festival Mondial de Salsa de Cali 2006 et 2007) et le Cali Latin Orquesta.

Il faut savoir que la salsa en Colombie, loin d’être un simple élément culturel, est l’incarnation de l’histoire du pays, le mode d’expression privilégié et la voix-même du peuple colombien (voir l’excellent documentaire Salsa Opus par Yves Billon), et la tournée internationale de Delirio est une véritable revendication à la reconnaissance de ce style si particulier ; lors de toute manifestation colombienne en France (concert ou show de danseurs), c’est l’euphorie dans le milieu des expatriés et émigrés !!! Alors Delirio, pour nous, ç’a été cela avant tout : une manifestation de la joie et de la solidarité colombiennes, peut-être même latino-américaines, un vrai « délire » justement, riche de toute la fierté nationale des Colombiens. Lorsque l’orchestre entonne enfin, pour clore le show, ce qui constitue le véritable hymne national du pays, Cali Pachanguero, tout le public est debout, certains agitent des drapeaux, et les larmes se mêlent aux sourires…

Il faut dire que le show est très loin d’être mauvais et mérite tout le succès qu’il a eu lors des deux représentations programmées au Cabaret Sauvage en octobre : la tournée européenne n’a pas permis d’emmener autant d’artistes que la bande-annonce en présente, mais il y avait tout de même plus de trente danseurs sur scène, une dizaine de musiciens, et quelques artistes de cirque : seules trois interventions aériennes ont eu lieu durant le show, mais elles étaient de qualité. Les danseurs, tous de très haut niveau, promeuvent le style caleño (mais aussi la rueda cubaine), un style riche en jeux de jambes ultra-rapide, hautement énergique et communicativement joyeux. Des acrobaties techniquement parfaites et surtout très musicales, des jeunes gens ravissants et des costumes sexy, un groupe habile et généreux, de l’humour… l’alchimie se fait sans fausse note. D’ailleurs le public ne peut s’empêcher de rejoindre la piste et de participer à sa façon !!!

Un spectacle à l’énergie et à la bonne humeur contagieuses – à recommander à ceux qui l’ont raté la première fois, s’ils reviennent, et surtout à ceux qui partiraient en voyage à Cali, car la qualité dudit spectacle dans son lieu de création doit être à couper le souffle…

 

Les liens :

la feria de Cali : http://www.feriadecali.com/

la bande-annonce du spectacle Delirio : http://www.youtube.com/watch?v=at9JaJE5qQU

Article publié le mardi 9 décembre 2008



Postez votre commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>